Make your own free website on Tripod.com
Skip to main content.

Introduction

 

UNIVERSITE LIBANAISE

FACULTE DE SANTE PUBLIQUE

 SECTION IV
 

Mémoire

Présenté

Pour l'obtention du diplôme de

 Licence en sciences infirmières

 Par

 BARRACK Elie                                                  BARHOUM Nancy

HADDAD Maya                                                  SABRA Chérine

  L'INFIRMIERE EN SALLE DE REVEIL

 Soutenu le 16/07/05


Devant le jury composé
de

Dr. Khaled SMAILY                                                                           President

Dr. Hussein NASSAR                                               Directeur du département

Dr. Huguette KHALAF                                                    Directeur de mémoire

Dr. Ali Smeha                                                                                Examinateur

Mme. Rawaa Abdo                                                                        Examinateur

 

 

La vie est une chance, saisis-la.

La vie est une beauté, admire-la.

La vie est un rêve, fais- en une réalité.

La vie est un devoir, accomplis-le.

La vie est un jeu, joue- le.

La vie est précieuse, prends-en soin.

La vie est une richesse, conserve-la.

La vie est un amour, jouis-le.

La vie est une promesse, remplis-la.

La vie est une tristesse, surmonte-la.

La vie est une aventure, ose-la.

La vie est un bonheur, mérite-le.

La vie est la vie, défends-la.

 

Le passage en salle de réveil, ou plus précisement en salle de surveillance post interventionnelle, est une étape indispensable, voire même obligatoire,  à toute intervention chirurgicale avec anesthésie.

Si le bloc opératoire a connu beaucoup de réformes et de modernisations, les salles de réveil l’on suivi a un rythme beaucoup plus ralenti.

Il est vrai que l’anesthésie et les interventions chirurgicales ont été connues depuis des centaines d’années, mais la première salle de réveil n’a été décrite qu’en 1863 par Florence Nighingale. Ce dernier avait décrit l’importance du passage des malades dans une salle de récupération, aprés leur intervention chirurgicale.

Avec la deuxième guerre mondiale, le nombre important de patients opérés, a rendu indispensables, les salles de réveil centralisées.

La première salle de reveil a été individualisée à Mayo Clinic en 1942, et à New York Hospital en 1944.

Avec l’évolution des types de chirurgies et d’anesthésies, les salles de réveil sont devenues indispensables, et leur présence a fait baisser la mortalité post opératoire, de moitié.

Dans les années 70, les salles de réveil accueillant des malades ventilés, sont devenues habituelles aux Etats-Unis. (Réf.11) 

En France, a partir des années 80, des circulaires ministérielles sont sorties, rendant obligatoire la présence d’une salle de réveil, avec un personnel adéquat en nombre et en formation. (Réf.5) 

Au Liban, les normes d’accréditation sont parues en 2002, et ont commencé a rendre obligatoire, la présence de salles de réveil, avec les équipements de sécurité, d’hygiène, et une qualité de prise en charge de la douleur post opératoire. (Réf.29) 

C’est ce qui nous a poussé à choisir ce thème, qui regroupe autant de mesures sécuritaires de base, dans la prise en charge post anesthésique,

que des mesures de qualité, dans l’évaluation et le traitement des douleurs post opératoires, et dans les critères de sortie strictes, objectivés par des scores.

Puis finir par le rôle infirmier, face à tous ces problèmes.

A noter que la prise en charge s’est limitée à l’adulte opéré.

L’enfant possédant quelques particularités, qui n’ont pas été prises en compte dans ce mémoire, dans l’optique de limiter l’abord du sujet. 

Notre étude statistique s’est basée sur les normes de bon fonctionnement d’une salle de réveil, et a voulu comparer leur application sur le terrain.

 Sans oublier d’évaluer la qualité de la prise en charge, et ses répercutions sur le nombre de complications observées, dans la période post opératoire immédiate.

Dedicace

A mon père, source de sacrifice….

A ma mère, source de tendresse…..

A ma sœur, Rita et son époux source de générosité…..

A ma sœur, Hiam source de douceur…..

A mon frère,Imad et son épouse source de sagesse…..

A mes nièces, Maria et Lea source d'innocence……

A tous mes amis, source de fidélité… 

En signe de gratitude,

                     De respect

                            et d'amour,

                                   Je dédie ce travail

                                                                    Maya

 

I

A l'âme de mon frère…..

A l'âme de mon grand père….

A mon père, source de sagesse…..

A ma mère, source de tendresse….

A ma sœur Rita, source d'hardiesse….

A ma sœur Rosie, source d'innocence…

A mes grands parents sources de respect….

A mon bien aimé……

A mes amis, source de fidélité…

A mon oncle, Tony Dabili, source de générosité….

 

En signe de gratitude,

                     De respect

                            et d'amour,

                                  Je dédie ce travail

                                                            Nancy

 

I

A mon père, source de tendresse….

A ma mère, source de sacrifice….

A mon frère Maher, source d'hardiesse….

A mon frère Ali, source d'innocence….

En signe de gratitude,

                            De respect

                                    et d'amour,

                                         Je dédie ce travail

                                                                        Chirine

 

I

Ce mémoire est dédié à l'éternel tout puissant et à tout ce qui, sur cette terre des hommes m'ont accordé leur soutient et bénédiction dans les instants les plus difficiles de mon existence.

Il s'agit de:

Mon père NICOLAS, source de sagesse

Ma mère LAUDY, source de tendresse

Ma sœur SANDRA, qui ma offert le support

Que Dieu fasse que nous vivions longtemps afin que nous puissions les leur rendre au centuple.

                                                                                                                                                                ELIE

Remeciments

Nous tenons à remercier tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce travail et en particulier :

·       Dr. Elias CHAMOUN, Doyen de la faculté de santé publique, à l'université Libanaise

·       Dr. Khaled SMAILY, Directeur de la faculté de santé publique, section IV.

·       Dr. Houssein NASSAR, Chef de département des sciences infirmières de la faculté de santé publique, section IV.

·       Dr Huguette KHALAF, pour l'honneur d'avoir accepter de diriger ce travail, pour votre temps vos conseils qui ont été précieux pour la réalisation de notre mémoire.

·       Nos professeurs et nos docteurs qui nous ont enseigné durant les quatre années d'études.

·       Madame Fadia TANNOURY, directrice professionnelle de notre mémoire.

·       Nos chères monitrices, pour leur supervision Durant les périodes de stage.

·       Les hopitaux:

Libano- francais, Khoury, Rayak, Bekaa, Chtoura.

Hotel Dieu, Gitawi, Sainte Thérèse, Mont Liban, Notre Dame de secours (Jbeil )

Pour l'aide offerte dans notre étude statistique.

Enfin nous tenons à exprimer nos plus sincères remerciements à tous ceux  qui nous ont encouragés tout le long de nos années d'études